Présentation

Fermer Actualités locales

Fermer Historique

Fermer Vie de l'association

Recherche



Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
11 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Actualités locales - Le four à pain

Du pain sur la planche !

Nous sommes en train de construire un four à pain qui sera notamment utile et utilisé à l'occasion des pèlerinages organisés le 1er mai en l'honneur de notre Sainte patronne. Du pain chaud bien entendu, mais aussi une multitudes d'autres plats dont la cuisson au four ne fait que renforcer la qualité gustative...

Peu de paroisses ont gardé cette coutume. Pour mémoire, rappelons simplement comment était pratiqué cette bénédiction. Avant le chant de l'Épître, parfois, avant que ne commence le Saint Sacrifice, deux enfants de choeur, précédés d'un bedeau s'avancent, portant sur leurs épaules une longue civière sur laquelle est placé du pain. Ils sont accompagnés d'une personne de l'assistance, ayant un cierge allumé à la main.

L'officiant récite une prière de bénédiction, asperge d'eau bénite le pain qui lui est présenté et enfin donne à baiser, à la personne qui tient le cierge allumé, l'instrument de paix.
Cette tradition avait une origine très ancienne. Dans les premiers temps, les fidèles apportaient eux-mêmes, à l'offrande, le pain et le vin qui devaient être consacrés. Les restes de ce pain non consacré, étaient distribués à ceux qui ne communiaient pas, pour les faire participer, par une sorte de communion, aux grâces dont ils étaient privés.

On appelait eulogies ce pain et ce vin non consacrés, mais bénits, que le prêtre et le diacre distribuaient eux-mêmes, après la communion. Les fidèles mangeaient aussitôt ce pain avec respect, après avoir fait le signe de la croix. Il fallait être à jeun pour participer aux eulogies.

L'usage voulait que l'on envoie du pain bénit, dans sa paroisse, aux parents et aux amis que l'on voulait honorer. Chaque famille, à tour de rôle, offrait le pain bénit. Le pain bénit était considéré par l'Église comme l'un des six sacramentaux qui ont la vertu de nous obtenir le pardon des fautes vénielles ou tout de moins de nous y disposer. C'était également l'occasion de se souvenir du Pain eucharistique, qui est la vraie nourriture de l'âme et de l'union qui doit régner entre tous les disciples de Jésus-Christ, appelés à rompre le même pain.

Après ces considérations historiques, je vous laisse également le soin de constater que le 4x4 participe lui aussi à l'effort d'embellissement de la chapelle, et que parfois, après une bonne journée de travail, il lui arrive d'être crevé...

P1000377.jpg


Date de création : 13/03/2015 - 17:49
Dernière modification : 14/03/2015 - 19:17
Catégorie : Actualités locales
Page lue 462 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Calendrier
Horaires des Messes

Contact : Père Albert OUEDRAOGO 

(04 66 52 10 47)

besseges-st.ambroix@orange.fr

BESSÈGES

Tous les samedis à 17 heures

SAINT-AMBROIX

Tous les dimanches à 11 heures

 

Webmaster - Infos

Texte à méditer :  

"VIERGE DE LACHAMP, REINE DE NOS MONTAGNES, PRIEZ POUR NOUS !"

   

^ Haut ^